Icône blogue

Blogue

Icône palamrès

Quoi lire

Icône partage

Partage littéraire

Icône catalogue

Catalogue virtuel

Icône liens

Liens utiles

Icône questions

Questions

Dans le cadre du mois national de la poésie, la Bibliothèque publique de Drummondville tient à te rappeler que la poésie, ce n’est pas toujours de vieilles affaires écrites en vers il y a 300 ans.

C’est aussi le rap. Parce que « rap », ça signifie avant tout « rythm and poetry » : rythme et poésie.

 

Voici donc pour toi une courte sélection de titres qui parlent de rap, de hip-hop ou de slam.

Clique sur les images pour les voir au catalogue!

 

À l’ombre des feuilles : manuel d’écriture hip-hop, de Webster

Un guide pour le rappeur en devenir, divisé en trois parties : la première partie traite de l’évolution de la carrière de Webster, chanteur hip-hop québécois, la deuxième est un condensé de différents procédés et techniques liés à l’écriture d’un texte de rap et la troisième partie analyse des passages de ses chansons et propose quelques exercices pratiques. 

 

 

L’art du rap, de Jean-Éric Perrin

Un documentaire qui retrace l’histoire du rap, ses phases, ses codes. On y parle par exemple des villes emblématiques du rap, de l’engagement de certains artistes et de l’esthétique «gangsta». On  y fait aussi des liens entre le flow, l’art, les pochettes d’albums, les vidéoclips, les styles vestimentaires et le street art. Comprend une mini playlist à chaque chapitre, un lexique et une liste de raisons pour écouter du rap aujourd’hui.

 

Irréversible, de Sarahmée

(CD) Sarahmée aimerait bien faire comprendre qu’il y a plusieurs styles de rap au Québec et que même les filles en font. Sur cet album, l’une des juges de La fin des faibles chante pour donner de la confiance, croire en soi et avoir du courage. Avec des beats qui font danser et qui rappellent les origines sénégalaises de la rappeuse. Pour écouter des extraits, clique ici!

Face à la musique, de Samian

(CD) Deuxième album du rappeur algonquin Samian, où le chanteur parle des difficultés que vit son peuple. Il collabore avec plusieurs artistes (dont Chaffik, de Loco Locass) et mêle les styles musicaux comme le reggae, le R&B et le rap américain. On n’y entend pas que de la musique électronique, mais aussi de vrais instruments comme de la guitare, de la flute ou du violon. Avec des textes en wolof, espagnol, innu, anglais, français et bien sûr en algonquin. Pour écouter des extraits, clique ici!

Parée pour percer, d’Angie Thomas

Bri a seize ans et rêve d’être rappeuse comme son père, avant qu’il ne soit tué par les gangs. Avec sa mère qui perd son travail, leur propriétaire qui menace de les mettre à la porte et la violence dans le quartier qui est pire que jamais, Bri n’aura pas d’autres choix que de tenter sa chance. Question de survie.

 

 

La nuit des longs couteaux, de Koriass

(CD) Le cinquième album d’un autre des juges de La fin des faiblesMonde de la rue, pauvreté, santé mentale, détresse, remords, Koriass n’hésite pas à parler de sa vie tortueuse dans ses textes. Pour ceux et celles qui n’ont pas peur des sujets rough. Pour écouter des extraits, clique ici!

 

Au secours! Je slame!, de LouNat (Louise N. Boucher)

Une vingtaine de textes poétiques, accompagnés de trucs stylistiques pour t’aider à te lancer dans cet art de la performance. Après avoir lu ça, tu seras mieux outillé.e pour développer ton propre style et, qui sait, peut-être même lancer une compétition de slam à ton école…

 

 

 

8 miles, d’Eminem

(DVD) Jimmy Smith Jr. vit avec sa mère et sa sœur dans un parc de maisons mobiles sur 8 Mile Road, qui sépare les banlieues blanches des quartiers noirs de la ville. Après ses journées à l’usine et pour fuir son beau-père, Jimmy fréquente un bar où il rappe avec les chanteurs noirs de Détroit. Il espère devenir une vedette de hip hop, même s’il est blanc. Contient un documentaire sur le tournage et une compétition de rap.

 

Amour oral, de Loco Locass

(CD) L’album qui a lancé la carrière du groupe québécois Loco Locass (mais aussi un grand mouvement hip-hop et rap au Québec), contenant la célèbre chanson de l’année à l’ADISQ en 2005, Libérez-nous des libérauxContient plus de vocabulaire qu’un dictionnaire. Un album qui parle même de ceux qui disent qu’ils « n’aiment pas le rap », avec des textes touchants, hyper travaillés et politisés. Toujours aussi bon, même après 15 ans! Pour écouter des extraits, clique ici!

 

Finalement, si le rap t’intéresse, on te suggère d’écouter La fin des faibles, à Télé-Québec. C’est l’adaptation télévisuelle d’une des compétitions les plus réputées et respectées dans le milieu du rap : le MC Challenge End Of the Weak®.  Seize candidats s’y affrontent devant les juges Souldia, Koriass et Sarahmée, qui évaluent leurs textes, créativité, présence scénique, flow et interactions avec l’environnement. Les épisodes sont disponibles en ligne ou sur l’application de Télé-Québec.

Écrit par

Bibliothèque

22 avril 2021

Ajouter un commentaire

Commentaires

* Avant la publication des commentaires, des palmarès et des articles, un modérateur en vérifiera la teneur. Ce dernier se réserve le droit de ne pas publier un élément, et ce, sans justification. Pour plus de détails, veuillez consulter la Politique d'utilisation
** La Bibliothèque publique de Drummondville se décharge des propos, de l’exactitude de l’information et de la qualité du français des commentaires, des articles et des sites mis en référence par les utilisateurs.

Aucun commentaire pour le moment
Ajouter un commentaire
Voir plus de commentaires
Icône flèche retourRetour aux articles