Icône blogue

Blogue

Icône palamrès

Palmarès

Icône évènements

Événements

Icône catalogue

Catalogue virtuel

Icône liens

Liens utiles

Icône questions

Questions

Hunger Games n’a pas inventé le genre, mais cette trilogie a relancé l’engouement pour les dystopies jeunesse et jeunes adultes. Depuis, le nombre de publications se multiplie (à peu près) au même rythme que leurs lecteurs. Voici 6 raisons qui expliquent leur succès phénoménal.

 

  1. L’univers imaginaire : L’action des romans dystopiques se situe dans des sociétés imaginaires, souvent futuristes ou post-apocalyptiques, qui font vivre un véritable cauchemar à leur peuple. De quoi séduire les fans de science-fiction, d’aventure, d’horreur et plus encore !

 

  1. Les personnages principaux: Si les dystopies jeunesse nous accrochent autant, c’est entre autres parce qu’on aime s’identifier à leurs protagonistes. En effet, les personnages principaux sont généralement des ados ordinaires, qui deviennent des héros en se rebellant contre un monde à la dérive, dominé par les adultes.

 

  1. La critique de la société: Les dystopies nous amènent à réfléchir sur notre société et aux conséquences de ses dérives, que ce soit le réchauffement climatique et les catastrophes écologiques (Mystic City, Les Vivants), les guerres (The Book of Ivy), les dérapages possibles de la science et des technologies (Glitch, Version BETA, Delirium), la division des classes sociales (Divergence, Rebelle), la société de spectacle et la téléréalité (Hunger Games, La Sélection), le culte de la jeunesse et de la beauté (Uglies, Starters) ou le totalitarisme (Le meilleur des mondes, Méto).

 

  1. La révolte contre l’autorité: Peu importe le décor dans lequel est planté le récit, les thèmes principaux des dystopies jeunesse et jeunes adultes tournent autour de la révolte contre l’autorité et du désir de s’émanciper. Très tôt dans le récit, le protagoniste vit un sentiment d’injustice qui l’amène à remettre en question les règles établies, à se rebeller contre le système et à vouloir changer les choses. N’est-ce pas là une belle métaphore de ce qui est vécu à l’adolescence ?

 

  1. Le message d’espoir: Contrairement aux dystopies pour adultes, qui finissent souvent mal, la révolte du personnage principal dans les dystopies jeunesse mène généralement à la victoire. Le message lancé aux ados est que l’on peut changer les choses quand la société déraille et que, malgré les tragédies et les drames, subsiste toujours l’espoir d’un avenir meilleur… et ça fait toujours du bien à entendre !

 

Pour des idées de lecture :

Écrit par

Bibliothèque_Animation

12 juillet 2019

Ajouter un commentaire

Commentaires

* Avant la publication des commentaires, des palmarès et des articles, un modérateur en vérifiera la teneur. Ce dernier se réserve le droit de ne pas publier un élément, et ce, sans justification. Pour plus de détails, veuillez consulter la Politique d'utilisation
** La Bibliothèque publique de Drummondville se décharge des propos, de l’exactitude de l’information et de la qualité du français des commentaires, des articles et des sites mis en référence par les utilisateurs.

Aucun commentaire pour le moment
Ajouter un commentaire
Voir plus de commentaires
Icône flèche retourRetour aux articles